Menu
théâtre
Acte
Lars Norén / Nathalie Nauzes
mercredi 25 octobre 2017 à 20h30

SPECTACLE DÉCOUVERTE

Deuxième moitié du XXe siècle, date exacte non précisée, lieu situé à proximité de Kassel, Allemagne : un jeune médecin visite une patiente mise sous séquestre, sans qu’il soit précisé exactement pourquoi, dans le but de procéder à une « mise à jour de son bilan de santé »…

L’acte médical en question est assez ordinaire, et, parce qu’ordinaire, usuellement régi par un protocole normalisé et conventionnel. Le docteur, naturellement, préside à la cérémonie. Il est celui qui, sous couvert d’affermir son diagnostic, dirigera les gestes et le comportement de son patient à sa guise. La relation thérapeutique est une relation asymétrique, et rarement s’expriment aussi fortement les rapports de domination interindividuels…

Lars Norén, l’un des auteurs majeurs de la Suède du XXe siècle, écrivant Acte, écrit l’histoire du renversement de ces rapports, du retour du refoulé, du réprimé, de ce qui a été dissimulé par le masque des convenances sociales. Dans l’huis-clos d’une pièce verrouillée, on peut se laisser aller à tous les débordements…

S’ouvre alors l’espace à ce que s’exprime autre chose, une sorte de violence latente des relations humaines lorsqu’elles se manifestent hors du cadre normalement établi. Dans Acte, l’examinée ne tient pas son rôle de « sujet d’étude » vis-à-vis de l’examinateur, et refuse obstinément d’être l’objet de la domination ; dans Acte, le médecin ne tient pas son rôle d’observateur neutre et bienveillant, et semble secrètement œuvrer à ses propres fins, celles-là possiblement masochistes, possiblement charnelles… Subtilement, tout se désaxe, se dévie, se biaise, dans un texte qui laisse encore davantage entendre ce qui n’est pas prononcé que ce qu’il est effectivement... L’effet étant par ailleurs renforcé par la mise en scène de Nathalie Nauzes, qui a équarri jusqu’à l’os, dans le choix du décor et des déplacements de ses deux comédiens, la pièce de Norén. Transféré dans ce qui semble être un bureau ou un salon, lieu indéterminé et refusant toute contextualisation, le texte de Norén ne laisse plus entendre que ce qui, en lui, est l’essentiel : la relation d’un homme et d’une femme, dans tout ce qu’elle peut avoir de laid et de sublime, de problématique et d’égoïste, de grossier et d’idéal. D’humain, en somme.

Réservez ! mercredi 25 octobre 2017 à 20h30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78

Tarif C