Menu
théâtre
AntiFaust (Angelus Novus)
du 10 au 11 mai 2017

À quoi ressemblerait Faust aujourd’hui ? Celui de Goethe était, à une époque où il était encore possible en une seule vie de lire et de mémoriser la majeure partie de la production écrite humaine, la figure quasi-mythique du savant porteur d’un savoir quasi-universel. Mais autres âges, autres figures… 

Et dans une société contemporaine productrice de marchandises, devenue maîtresse dans la division aiguë du travail et des savoirs, Faust ne peut être, qu’à son tour, divisé et donc multiple ! Sylvain Creuzevault, accueilli au Parvis en 2014 pour son spectacle Le Capital, en propose une personnification triple : Faust sera donc à la fois Kacim Nissim Yildirim, docteur en neurologie, né en Allemagne de l’Ouest dans les années 1970, Marguerite Martin, biologiste endocrinologue, née en France dans les mêmes années, et Theodor Zingg, compositeur et chef d’État, orphelin, né en même temps on ne sait où…

« Dans le mythe, le Pacte permet à Faust de devenir tout ce qu’il n’est pas. Nous le renverserons, puisqu’au contraire aujourd’hui le capital faustien nous somme (sommer) de ne rester que ce que nous sommes (être). “ Deviens toi-même ” n’est pas seulement une publicité pour l’Armée de terre française, c’est aussi la meilleure voie vers la subordination. « Tiens-TOI tranquille », slogan universel sécuritaire des gouvernements des peuples et de soi. »  Sylvain Creuzevault

Voilà qui promet une pièce à l’énergie toute insurrectionnelle, ainsi que Creuzevault nous y a habitués. Faust, celui de Goethe, signe un pacte avec le démon après avoir compris que la connaissance qu’il a accumulée ne peut lui être que vaine. Les Faust(s) de Creuzevault  (AntiFaust(s) ?) auront sans doute à accomplir le cheminement inverse, ainsi que nous pourrons le vérifier au moment de la création de la pièce… Avec, au terme de leur voyage, une question à laquelle il conviendra d’apporter une réponse : « Un/e porteur/se de savoir peut-il/elle découvrir un lieu, un territoire, construire un pays où l’usage de son savoir ne s’achève ni en amertume ni en corruption ? »

Réservez ! mercredi 10 mai 2017 à 20h30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78
Réservez ! jeudi 11 mai 2017 à 20h30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78

Tarif B

distribution

 

mise en scène Sylvain Creuzevault

avec Antoine Cegarra, Éric Charon, Pierre Devérines, Evelyne Didi, Lionel Dray, Servane Ducorps, Michèle Goddet, Arthur Igual, Frédéric Noaille, Amandine Pudlo, Alyzée Soudet

création musicale Pierre-Yves Macé

régisseur général et son Michaël Schaller

scénographie Jean-Baptiste Bellon

peinture Camille Courier de Méré

lumière Nathalie Perrier

régie lumière et vidéo Gaëtan Veber

masques Loïc Nébréda

costumes Gwendoline Bouget

production

production Le Singe