Menu
danse
Tu, el cielo y tu (ex En tus brazos)
Catherine Berbessou
mardi 21 mars 2017 à 20h30

Aimer. Voilà bien l’expérience la plus singulière, la plus intime qu’il soit donné de vivre. Et en même temps, comme l’a si bien démontré Roland Barthes dans Fragment d’un discours amoureux, toute histoire d’amour passe par des figures imposées… La danse tango de Catherine Berbessou révèle comment les corps s’en font la chambre d’écho.

Certains se souviennent probablement de Valser de Catherine Berbessou, pièce puissante, tout à la fois sensuelle et sauvage, qui mettait littéralement dans l’arène quatre couples de danseurs lancés dans des corps à corps sur la terre battue. Catherine Berbessou revient au Parvis avec son tango nourri de danse contemporaine. Elle a été l’interprète de Françoise et Dominique Dupuy, de Claude Brumachon et Régis Obadia, avant de s’enflammer pour le tango argentin qu’elle pratique à Buenos Aires avec de grands maîtres, Pupi Castello, Graziella Gonzalez, Gustavo Naveirra. Avec sa compagnie, elle crée A fuego lente, Valser et Fleurs de Cactus, notamment programmés à la Biennale de la danse de Lyon et au Festival In d’Avignon. 

Cette nouvelle création explore par les corps le sentiment amoureux, l’alchimie qui en émane jusqu’aux affres de la passion amoureuse, avec en filigrane la parole de Roland Barthes, auteur des fameux Fragments d’un discours amoureux. Une parole qui ne fait pas l’analyse du sentiment amoureux, mais s’installe dans le langage de celui qui, pour citer l’auteur, « parle en lui-même, amoureusement, face à l’autre » – l’objet aimé – qui lui « ne parle pas ». 

Il sera bien sûr question, dans cette pièce, de fusion et d’abandon, mais aussi d’extrême solitude, ce sentiment qui avait fait paraître nécessaire à Roland Barthes la publication de ses Fragments… La danse de Catherine Berbessou se fait l’écho d’un tango qui expose les vulnérabilités, la soif d’amour, tout en créant les conditions du réconfort et de la passion. Car le tango est un refuge, et sa nature intime, mélancolique, sensuelle et réconfortante est une adresse directe à notre profonde humanité…

Réservez ! mardi 21 mars 2017 à 20h30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78

Tarif A

distribution

Chorégraphie Catherine Berbessou

Assistante Claire Richard

Avec Carmela Acuyo, Stéphane Bourgeois, Rémi Esterle, Noémi Ettlin, Claire Meguerditchian, Willem Meul, Marion Métais, Sabine Novel, Federico Rodriguez Moreno, Isabelle Teruel

Scénographie/lumière Marc Oliviero

Son Antisten