Menu
humour
François Morel
La Vie (titre provisoire)
du 18 au 19 avril 2017

Comédien, chroniqueur radio sur France Inter, acteur pour le petit et le grand écran, auteur et poète à ses heures, François Morel est décidemment un artiste prolifique ! Après avoir signé la mise en scène mémorable d’Instants critiques, présenté au Parvis en 2012, il revient cette année dévoiler une autre facette de son talent : la chanson…

Car il arrive en effet à François Morel de pousser la chansonnette. Pas en dilettante d’ailleurs : La Vie (titre provisoire), n’est pas un coup d’essai, et on lui connaît, depuis 2006, deux autres spectacles de ce genre, Collections particulières et Le soir, des lions – ce deuxième, déjà, avec à la mise en scène la chanteuse Juliette… Mais d’où lui vient ce violon d’Ingres, qu’il avait jusque-là soigneusement caché ? « J’ai longtemps été chanteur. Notamment sous la douche, en conduisant ma voiture ou ma tondeuse à gazon. Avec Collection Particulière, j’ai osé, grâce à la complicité amicale de Reinhardt Wagner et de Jean-Michel Ribes, franchir le Rubicon, chanter sur une scène, derrière un micro, avec un vrai piano et de vraies lumières » raconte François Morel, avant de déclarer, la mine grave : « Tout le monde va se rendre compte que je suis une imposture vivante ! ».

Bref, du Morel dans le texte, du qui ne se prend pas trop au sérieux, mais qui sait en revanche sérieux garder quand il s’agit d’évoquer, comme il le fait si bien également dans ses chroniques, les petits riens et les grand tout, les choses drôles et les choses émouvantes, celles qui éclairent l’avenir, celles qui moquent le présent et celles, qui, s’accompagnant d’une petite larme de nostalgie, ressuscitent les choses enfouies. Parmi ces dernières, on pourrait citer, avec La Vie (titre provisoire), une certaine idée du cabaret et de la chanson française, dans la lignée d’un Boris Vian, d’un Georges Brassens, d’un Bourvil ou dans celle des Frères Jacques… Morel, comme ces illustres prédécesseurs, sait lier dans ses chansons le risible et le bouleversant, le burlesque et le profond, le plaisant et le grave. N’est-ce pas là la marque d’un grand chansonnier ?

Réservez ! du 18 au 18 avril 2014, 20:30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78
Réservez ! mercredi 19 avril 2017 à 20h30 Le Parvis

La fonction « réserver en ligne » n’est pas encore disponible pour votre cinéma. N’hésitez pas à contacter une des personnes ressources de notre réseau si vous souhaitez plus d’informations sur un film ou sur une séance.

  • Le Parvis
    Centre Méridien Ibos - 05 62 90 08 55
  • Argelès-Gazost
    Cinéma Le Casino - 05 62 97 53 00
  • Arrens-Marsous
    Maison Val d'Azun - 05 62 97 49 49
  • Bagnères-de-Bigorre
    Cinéma Le Maintenon - 05 62 91 12 00
  • Barèges
    Cinéma Le Refuge - 05 62 92 66 82
  • Cauterets
    Cinéma Le Casino - 05 62 92 05 26
  • Cizos
    Cinéma Le Magnoac - 05 62 39 86 61
  • Gourette
    Cinéma - 05 59 05 32 69
  • Laruns
    Cinéma Louis Jouvet - 05 59 05 41 39
  • Loudenvielle
    Cinéma L'Arixo - 05 62 99 95 94
  • Lourdes
    Cinéma Le Palais - 05 62 42 37 69
  • Saint-Laurent-de-Neste
    La Maison du Savoir - 05 62 39 78 78

Tarif A

distribution

Mis en scène par Juliette

Avec

François Morel

batterie, vibraphone, percussions Muriel Gastebois

contrebasse, violoncelle, guitares Amos Mah 

piano, claviers, trompette Antoine Sahler

saxophones, trombone, flûte, clavier Lisa Cat-Berro ou Tullia Morand ou Sophie Alour

Lumières Gaëlle de Malglaive assistée d’Alain Paradis

Costumes Elisa Ingrassia